The Planning and Housing Committee today received a presentation about the City’s Digital Twin project and how the technology will be used to inform development of the new Zoning By-law. The Digital Twin is a virtual, 3D representation of Ottawa that will be used to model and simulate changes to the city. While still in development, it will provide users with an immersive, interactive representation of the entire city, enabling exploration of everything from buildings and roads to hydrants and trees.

In conjunction with the Digital Twin, the City has also created a web-based editing and markup tool, called Zone Builder, that enables planning staff to review existing zoning and explore the impact of potential changes. As the City continues to develop a new Zoning By-law, planners and other City partners will be able to assess and collaborate around how potential changes to zoning provisions like height limits or minimum setbacks might impact a given neighbourhood.

Such information will be valuable to the new Zoning By-law, but beyond that, urban planners, developers and other partners will also be able to use the Digital Twin to analyze the potential impacts of new infrastructure and development projects. By simulating multiple scenarios, the Digital Twin will help identify potential problems before construction even starts.

There is no public interface for the Digital Twin yet, but one is planned. Because it presents data visually and in an interactive way, the tool will be helpful in improving public engagement and collaboration.

The Committee approved a zoning amendment to facilitate phase two of a multi-tower development southwest of Baseline Road and Fisher Avenue. The overall development is for three buildings with nearly 1,100 dwellings and commercial space. Zoning for phase one, which included a 24-storey tower along Fisher Avenue, was approved in November. Phase two includes a second 24-storey tower and a 32-storey tower along Baseline Road, across the street from the Central Experimental Farm (CEF).

The amendment would increase permitted height in line with the City’s Official Plan, which envisions the potential for high-rises at this location. It does not, however, prescribe a specific built form, allowing greater flexibility to encourage the applicant to explore design options that might further limit shadowing on the CEF while still maintaining the proposed density.

The Committee also approved a zoning amendment to facilitate a development on Edgewater Street in Kanata. A 10-storey building is proposed with 186 dwellings and ground floor commercial space. The proposal also includes a low-rise building with residences above ground-floor office space, and a block of townhomes. The amendment would change the parent zoning to permit a range of residential and commercial uses. It would also increase permitted height at the front of the property, in line with the location on a Main Street Corridor and a property size that allows for appropriate transitions to nearby homes.

If Council approves, the land-use permissions that the Committee recommended today will help put applicants in a position to build 1,286 new dwellings in Ottawa. To help address the housing challenge, Council committed to providing home builders enough opportunities to build 151,000 quality market homes by 2031. Visit ottawa.ca/residentialdwellings for a graphic showing quarterly progress towards Ottawa’s housing pledge targets.

Recommendations from today’s meeting will rise to Council on Wednesday, February 7.


Le Comité entend les avantages du Jumeau numérique pour le nouveau Règlement de zonage

Le Comité de la planification et du logement a reçu aujourd’hui une présentation portant sur le projet de Jumeau numérique de la Ville et la manière dont la technologie sera utilisée pour éclairer le nouveau Règlement de zonage. Le Jumeau numérique est une représentation virtuelle en 3D d’Ottawa qui sera utilisée pour modéliser et simuler des changements à apporter à la ville. Bien qu’il soit encore en phase de développement, il fournira aux utilisateurs une représentation interactive immersive de toute la ville, permettant une exploration de toutes ses composantes, des bâtiments aux routes jusqu’aux bornes-fontaines et aux arbres.

Conjointement avec le Jumeau numérique, la Ville a également créé un outil Web d’édition et d’annotation, appelé Créateur de zones, qui permet au personnel de l’urbanisme d’examiner le zonage existant et d’explorer les effets des changements potentiels. Alors que la Ville continue d’élaborer un nouveau Règlement de zonage, les urbanistes et autres partenaires municipaux seront en mesure de collaborer et d’évaluer comment des changements potentiels aux dispositions de zonage comme les limites de hauteur ou les retraits minimaux pourraient avoir des répercussions sur un quartier donné.

De tels renseignements seront précieux pour le nouveau Règlement de zonage, mais au-delà de cela, les urbanistes, les promoteurs et d’autres partenaires pourront également utiliser le Jumeau numérique pour analyser les incidences potentielles des nouveaux projets d’infrastructure et d’aménagement. En simulant de multiples scénarios, le Jumeau numérique permettra de déceler des problèmes potentiels avant même que les travaux de construction ne commencent.

Bien qu’elle n’existe pas encore, une interface publique du Jumeau numérique est planifiée. Grâce à la présentation visuelle des données et à l’utilisation interactive, l’outil sera utile pour améliorer la participation et la collaboration du public.

Le Comité a approuvé une modification de zonage pour faciliter la deuxième phase d’un aménagement de plusieurs tours au sud-ouest du chemin Baseline et de l’avenue Fisher. L’aménagement global prévoit trois bâtiments comprenant près de 1 100 logements et des espaces commerciaux. Le zonage de la première phase, qui comprenait une tour de 24 étages le long de l’avenue Fisher, a été approuvé en novembre. La deuxième phase comprend une deuxième tour de 24 étages et une tour de 32 étages le long du chemin Baseline, en face de la Ferme expérimentale centrale (FEC).

La modification permettrait d’augmenter la hauteur permise conformément au Plan officiel de la Ville, lequel envisage la possibilité d’avoir des immeubles de grande hauteur à cet endroit. Elle ne prescrit pas, cependant, une forme bâtie précise, permettant une plus grande flexibilité pour encourager le demandeur à explorer des options de conception qui pourraient limiter davantage l’ombrage projeté sur le FEC tout en maintenant encore la densité proposée.

Le Comité a également approuvé une modification de zonage visant à faciliter la création d’un aménagement sur la rue Edgewater à Kanata. Un bâtiment de 10 étages est proposé comprenant 186 logements et un espace commercial au rez-de-chaussée. La proposition comprend également un bâtiment de faible hauteur avec des résidences au-dessus de bureaux au rez-de-chaussée, ainsi qu’un pâté de maisons en rangée. La modification changerait la désignation générale afin de permettre une série d’aménagements commerciaux et résidentiels. Cela augmenterait également la hauteur permise à l’avant de la propriété, en accord avec un emplacement sur un couloir de rue principale et une taille de propriété qui autorise des transitions appropriées avec les résidences voisines.

Si le Conseil donne son approbation, les utilisations du sol que le Comité a recommandées aujourd’hui aideront les requérants qui sont en mesure de bâtir 1 286 nouveaux logements à Ottawa. Pour tenter de régler le problème de logement, le Conseil s’est engagé à procurer suffisamment de possibilités pour faciliter la construction de 151 000 logements de qualité d’ici 2031. Consultez Ottawa.ca/projetsdhabitation pour voir un graphique illustrant la progression trimestrielle vers les cibles d’Ottawa en matière d’offres de logements.

Les recommandations issues de la réunion d’aujourd’hui seront présentées au Conseil le mercredi 7 février.