La version française suit

An update from Ottawa Police late Sunday afternoon:
– An additional 22 vehicles were towed this morning, bringing the total to about 80 over the course of the unlawful protest.
– Of the 191 arrests made, 389 charges were laid.
– Three people have been re-arrested.
– Many streets are now clear – Wellington, Bay, Kent, Lyon, Queen and Metcalfe.
– The current focus is on ensuring the affected businesses in the downtown area can reopen soon.

Comments from Interim Chief Bell:

I want to begin by thanking downtown residents for their continued patience.
They woke up this morning to fencing and a very heavy police presence throughout the core.
While I know that everyone is pleased to see that many of the unlawful protesters are gone, this is not the normal state of the City.
Despite the successes of the past few days we still require these measures to prevent unlawful protesters from returning.

SATURDAY NIGHT
After a successful series of operations yesterday the number of unlawful protesters has dramatically declined in the last 24 hours.
Last night, we continued to have major issues with a group of dispersed protesters in the Bank Street area south of Queen.
Many of the unlawful protesters continued their unruly behaviour with officers who were attempting to erect barriers and fencing.
The actions of unlawful protesters led to the deployment of the ARWEN (Anti-Riot Weapon Enfield).
We are not aware of any injuries.

REMEDIATION
City crews are clearing and plowing the affected areas.
As I said, at this time Checkpoints remain throughout the City. We ask all residents to respect these checkpoints and the officers working there.
We continue to advise unlawful protesters that they must leave the area immediately or they may face arrest. This morning, four people in the secured area were arrested.
We continue to monitor unlawful protester activity in the City.
We are also seeing the site at Coventry Rd. being dismantled.

CHARGES
At this time, 191 people have been arrested.
107 people have been charged.
In total about 389 criminal charges have been laid so far.
These charges include obstructing police, disobeying a court order, assault, mischief, possessing a weapon and assaulting police.
Everyone of those arrests has a back story.
In one incident, a protestor attempted to disarm an officer of their taser. Another officer quickly intervened and assisted that officer to ensure that the taser was retained.
The protestor was arrested. Several Criminal Code charges were laid, including mischief and attempting to disarm a police officer.
We are aware that the Special Investigations Unit has invoked its mandate with respect to 2 incidents.
One relates to an interaction involving a police horse; the other relates to the discharge of the ARWEN.
Any questions regarding these two incidents must be directed to the SIU.

—————————
The Provincial Emergency Management and Civil Protection Act, as well as the Federal Emergencies Act have provided support to our operation and its continued viability and success.
My colleagues from the OPP and RCMP will address this in their statements.
I am very proud of every member who has been involved in assisting our efforts to bring this unlawful protest to an end.
I continue to be impressed by the professionalism of officers, some of whom were confronted with very difficult situations.



 

« Nous avions promis plus tôt cette semaine que nous allions libérer nos rues pour les redonner à nos résidents.

Nous avions également promis de ramener notre ville à son état normal.

À chaque heure qui passe, nous nous rapprochons de notre but.

Sachez que tout notre service de police demeure résolu à restaurer la collectivité qui doit être encouragée dans les jours à venir. »

– Steve Bell, chef intérimaire du Service de police d’Ottawa

 

Une mise à jour des services policiers d’Ottawa dimanche en fin d’après-midi :
– Vingt-deux autres véhicules ont été remorqués ce matin, ce qui porte le total à environ 80 pendant la durée de la manifestation illégale.
– Sur les 191 arrestations effectuées, 389 accusations ont été portées.
– Trois personnes ont été arrêtées à nouveau.
– De nombreuses rues sont désormais dégagées : Wellington, Bay, Kent, Lyon, Queen et Metcalfe.
– L’objectif actuel est de veiller à ce que les commerces concernés du centre-ville puissent rouvrir rapidement.

Commentaires du chef intérimaire Bell :

Je tiens tout d’abord à remercier les résidents du centre-ville pour la patience dont ils ont fait preuve.
À leur réveil, ils ont pu constater des clôtures et une très forte présence policière dans tout le centre-ville.
Même si je sais que tout le monde est heureux de voir qu’une grande partie des manifestants illégaux sont partis, la ville n’est pas dans un état normal.
Malgré les réussites de ces derniers jours, nous avons encore besoin de ces mesures pour empêcher le retour des manifestants illégaux.

SAMEDI SOIR
Après une série d’opérations réussies hier, le nombre de manifestants illégaux a considérablement diminué au cours des dernières 24 heures.
La nuit dernière, nous avons continué à avoir des problèmes importants avec un groupe de manifestants dispersés dans le secteur de la rue Bank au sud de Queen.
De nombreux manifestants illégaux ont poursuivi leur comportement turbulent avec les agents qui tentaient d’ériger des barrières et des clôtures.
Les actions des manifestants illégaux ont conduit au déploiement de l’ARWEN (arme antiémeute Enfield).
Nous n’avons connaissance d’aucune blessure.

CORRECTION
Les équipes de la Ville dégagent et déneigent actuellement les zones touchées.
Comme je l’ai dit, pour le moment, les postes de contrôle sont toujours en place dans la ville. Nous demandons à tous les résidents de respecter ces postes de contrôle et les agents qui y travaillent.
Nous continuons à informer les manifestants illégaux qu’ils doivent quitter la zone immédiatement, sans quoi ils risquent d’être arrêtés. Ce matin, quatre personnes de la zone sécurisée ont été mises en état d’arrestation.
Nous continuons à surveiller les activités illégales des manifestants dans la ville.
Nous assistons également au démantèlement du site du chemin Coventry.

FRAIS ADMINISTRATIFS
À l’heure actuelle, 191 personnes ont été mises en état d’arrestation.
107 personnes ont été accusées.
Au total, quelque 389 accusations criminelles ont été portées jusqu’à présent.
Ces accusations comprennent l’entrave à la police, la désobéissance à une ordonnance du tribunal, les agressions, les méfaits, la possession d’une arme et les voies de fait sur la police.
Chacune de ces arrestations se base sur un fait antérieur.
Lors d’un incident, un manifestant a tenté de s’emparer du pistolet à impulsion électrique d’un officier. Un autre agent est rapidement intervenu et a aidé cet agent à conserver son pistolet à impulsion électrique.
Le manifestant a été mis en état d’arrestation. Plusieurs accusations ont été portées en vertu du Code criminel, notamment pour méfait et tentative de désarmement d’un agent de police.
Nous sommes conscients que l’Unité des enquêtes spéciales a invoqué son mandat en ce qui concerne deux incidents.
L’un concerne une interaction impliquant un cheval de police, l’autre la décharge d’un ARWEN.
Toute question concernant ces deux incidents doit être envoyée à l’Unité des enquêtes spéciales.

—————————
La Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence de l’Ontario, ainsi que la Loi sur les mesures d’urgence ont permis de soutenir nos activités et d’assurer leur viabilité et leur succès.
Mes collègues de la PPO et de la GRC en feront état dans leurs déclarations.
Je suis très fier de chaque membre qui a participé à nos efforts pour mettre fin à cette manifestation illégale.
Je continue à être impressionné par le professionnalisme des agents, dont certains ont fait face à des situations très difficiles.

——————
Nous savons que ces manifestations illégales ont été très difficiles pour tous les membres de notre communauté.
Cette situation a eu des répercussions sur les résidents et les communautés d’Ottawa.
« Nous avions promis plus tôt cette semaine que nous allions libérer nos rues pour les redonner à nos résidents.
Nous avions également promis de ramener notre ville à son état normal.
À chaque heure qui passe, nous nous rapprochons de notre but.
Sachez que tout notre service de police demeure résolu à restaurer la collectivité qui doit être encouragée dans les jours à venir. »
Merci.