(Photo credit: Barry Gray)

(le français suit)

Wow! What an amazing turn-out to this year’s Jane’s Walk on Stittsville Main Street.  Over 100 people of all ages joined me on Saturday morning for a walking tour in the core of the village.  We talked about history, we explored some under-appreciated spaces, and we talked about the future of the street. Thanks to our walk marshals Jess and John and photographer Barry Gray.

Jane’s Walk is a worldwide festival of walking tours celebrating the life and legacy of author and activist Jane Jacobs. Over 60 walks were held this year across Ottawa in neighbourhoods by volunteer guides who care passionately about their communities.  The goal is to help put people in touch with their city, the things that happen around them, the built environment, the natural environment, and especially with each other.

Throughout the walk I tried to weave in themes from Jacobs’ famous book, The Death and Life of Great American Cities: the importance of walkable communities to our physical, mental and economic health; the concept of “eyes on the street” to foster neighbourhood engagement and safety; the urban choreography of a vibrant and dynamic main streets; the importance of heritage buildings to the build environment.

I won’t give away all of the secrets that we explored – you’ll have to join us again next year to find out – but I will share the challenge that I gave to everyone at the end of the walking tour: Go out and explore your neighbourhood on foot.  Experience your neighbourhood from a new perspective. Look for the good, look for the problems, and think about what we can do collectively to solve them.

 


 

Merci d’avoir participé à la promenade de Jane sur la rue Stittsville Main!

Quelle belle participation à la promenade de Jane sur larue Stittsville Main cette année! Samedi matin, plus d’une centaine de personnes de tous âges sont venues faire avec moi une visite guidée du centre du village à pied. Nous avons parlé d’histoire, exploré certains endroits méconnus et abordé l’avenir de la rue. Merci aux responsables Jess et John, et au photographe Barry Gray.

La promenade de Jane est un festival mondial de visites guidées à pied organisées pour commémorer la vie et l’héritage de l’écrivaine et militante Jane Jacobs. Cette année, il y a eu dans divers secteurs d’Ottawa plus de 60 marches guidées par des bénévoles qui ont leur quartier à cœur. Le but est de mettre les résidents au diapason de leur ville, de ce qui se passe autour d’eux, de l’environnement bâti et naturel, mais aussi – et surtout – de les rapprocher les uns des autres.

Durant la marche, j’ai essayé d’intégrer des thèmes tirés du célèbre ouvrage de Jane Jacobs Déclin et survie des grandes villes américaines : l’importance des quartiers piétonniers pour notre santé physique, mentale et économique; le concept de « vue sur la rue » comme moyen d’encourager la participation communautaire et d’assurer la sécurité des résidents; la chorégraphie urbaine que créent des rues principales animées et dynamiques; et le rôle primordial des édifices historiques dans l’environnement bâti.

Je ne révélerai pas tous les secrets ainsi découverts (pour les connaître, il faudra participer à la marche de l’an prochain!), mais je vous lance le défi présenté à tous les participants au terme de la visite : allez explorer votre quartier à pied. Jetez-y un regard neuf. Cherchez les bons côtés, mais aussi les problèmes, et songez à ce que nous pouvons faire collectivement pour les résoudre.

 

 

Stittsville Main Street marker The Life and Death of Great American Cities Jane's Walk 2019